Buzz

Nouvel apiculteur urbain depuis 2015, je suis en apprentissage. Ce nouveau passe-temps occupera ma retraite ;-)
C'est avec la reine Charlotte et sa bande de 50,000 butineuses que j'occupe partiellement mon temps


vendredi 23 décembre 2016

lundi 24 octobre 2016

Fin octobre C'est le temps de préparer l'hivernation

Fin octobre
C'est le temps de préparer l'hivernation


L'essaim passera l'hiver dans la ruche sur mon toit et les abeilles hiverneront donc. Elle hiverneront car leur température au cours de l'hiver ne baisse pas à l'instar de certains animaux. Avec l'assistance d'Antoine, j'ai installé un isolant autour de la ruche en assurant que l'accès principale soit dégagée et qu'une petite ouverture dans le haut de la ruche permette une ventilation tout au long de l'hiver.

L'humidité est l'ennemie de l'essaim et ce plus que le froid.
Une question qui pique la curiosité! 
Que font les abeilles pendant l’hiver?

Pendant l’hiver, les abeilles forment une grappe, un amas autour de leur reine. En contractant et décontractant leurs muscles rapidement et sans arrêt, elles parviennent à maintenir une température interne qui oscille autour de 35 °C!

C’est pourquoi il est essentiel de leur laisser beaucoup de ressources : il s’agit d’une activité à haute intensité qui leur demande énormément d’énergie. En plus, les abeilles sont en rotation constante au sein de l’amas, pour éviter que celles en contact avec l’air extérieur ne gèlent. Plus il fait froid dehors, et plus l’amas est dense et serré. Vous l’aurez deviné : ce n’est pas un hiver de tout repos pour elles.
Extrait de l'infolettre d'Alvéole (oct 2016)




mercredi 28 septembre 2016

L'automne approche et les abeilles doivent faire des réserves

L'automne approche
et les abeilles doivent faire des réserves

Alvéole m'a rendu visite et avec Gabriel nous avons installé un réservoir d'eau sucrée pour que les abeilles puissent faire des réserves pour l'hiver





jeudi 1 septembre 2016

L'extraction du miel à la miellerie

L'extraction du miel à la miellerie

WOW! récolte exceptionnelle 45kg
du jamais vu... pour moi ;-)

Cet après-midi, je me suis rendu à la miellerie d'Alvéole pour assister Antoine (no 2) et Gabriel pour extraire le miel des ruches de la région qui arrivent quotidiennement. Après quelques consignes d'Antoine, j'ai pu extrait le miel des ruches du Musée des civilisation puis enfin celui de ma propre ruche. Grand moment de suspense ... les cadres sont gonflés. Bon, 25 Kg , non 30 Kg, non 45.5Kg. Nous sommes tous surpris mais ravis.

Le nettoyage des cadres. On retire excédent de cire
Il faut ensuite désoperculer les cellules
Les cadres sont installés dans la centrifugeuse pour extraire le miel
Eh voila! On récolte.


mercredi 31 août 2016

La récolte 2016

La récolte.... enfin

Aujourd'hui aucun invité accepté... l'opération sera périlleuse ;-)

Voila le moment tant attendu, la récolte. La c'est du sport extrême. Retirer 2 hausses aux 50k abeilles qui devront maintenant se loger dans une seule hausse, sans compter qu'elles sont pas contentes de voir le fruit de leur labeur disparaître.... Sans interrogation, il fallait se protéger....
Température idéale pour l'opération 24C avec soleil et chaleur...



Gabriel, sur la photo, croit que ma récolte pourrait dépasser 30kg de miel....
Un des meilleurs rendements à Québec








On secoue les cadres avec vigueur pour retirer toutes les abeilles

C'est le balayage des cadres pour retirer
toutes les abeilles attachées à leur miel

Quel dégât .... mais attention aux piqûres!



Ouf! On dirait une coulée d'abeilles...
Un traitement pour le Varroa avant de refermer la ruche.
Un acarien parasite des abeilles
Les hausses quittent pour la miellerie d'Alvéole pour l'extraction du miel.
Je mettrai la main à la pâte "au miel" demain
La ruche est recouverte d'abeilles ce soir....
La moitié de l'essaim soit environ 25k abeilles dormiront dehors.
La maison est réduite en préparation de l'hiver.




mercredi 13 juillet 2016

Chaleur intense

On couche sur le balcon ;-)


Aujourd'hui chaleur accablante 31c et
ce soir 22h15, il fait encore 28c et les abeilles veillent sur le balcon , il fait trop chaud


mercredi 6 juillet 2016

La troisième visite d'Alvéole

La troisième visite d'Alvéole

Un cadre complet: des alvéoles de miel, de nectar,
de pollen, et des alvéoles baties mais vides


Déjà la troisième visite d'Alvéole: Il faisait froid environ 16C, mais les hausses sont lourdes, il y a du miel à profusion. Les couvains sont très nombreux signe que la reine est en santé.

Nous placons des cadres de jeunes couvains dans les hausses du hauts et nous descendons des cadres batis pour que la reine les comblent de nouvelles progénitures.




Un cadre de couvains. Charlotte est en pleine forme

Les abeilles sont moins collaboratives aujourd'hui en raison du froid... Elles sont plus nombreuses autour de nous car plusieurs sont restées à la ruche aujourd'hui en raison du froid.
Mais ou est Charlotte? Vous la voyez?

vendredi 1 juillet 2016

Première inspection en autonome

Première inspection en autonome


Laïla et moi avons effectué une inspection de la ruche en autonome, sans la présence de Gabriel et Antoine d'Alvéole.

Il y avait un peu de nervosité dans la manipulation mais le tout s'est très bien déroullé. J'ai détecté deux cellules royales d'essaimage que j'ai détruite. Le miel semblait déjà abondant dans la hausse du haut, 7 cadres étaient déjà bien garnis de miel.

Les abeilles sont demeurées calmes, l'enfumoir (tout nouveau) fonctionne bien, il faut juste s'assurer d'avoir assez de carburant ;-)

Laïla a agi comme photographe.... à une certaine distance et revêtue d'un acoutrement digne d'une vraie apicultrice....
Aucune piqure au cours de l'opération et aucun décès dans le cheptel en raison des manipulations.

Ah Ah! 2 petites cellules royales d'essaimage... il faut les retirer





jeudi 23 juin 2016


Au lendemain de la 2e visite,
la ruche est extrêmement active. C'est un signe de santé de Charlotte.

mercredi 22 juin 2016

Deuxième visites:

Deuxième visites: 

Aujourd'hui deuxième visite d'Antoine et Gabriel d'Alvéole. L'essaim a grossi, l'essaimage était proche... C'est la saison de l'essaimage.

Le cheptel a doublé et est probablement maintenant de 30,000 ames ;-). La reine est en forme. Le miel est déjà abondant dans les cellules operculées. Deux hausses ont été ajoutées pour éviter l'essaimage. Une grille à reine a également été installée entre la première et la seconde hausse.

Efin, nous avons gouté au miel qui est parfumé à point. Humm!

Après le départ de mes deux coaches, j'ai automatisé l'alimentation en eau de mon abreuvoir à abeilles. Elles ne manqueront jamais d'eau de l'été.

Prochaine visite dans deux semaines. Entre temps, je vais effectuer une inspection en autonome .... la semaine prochaine. Il me faut un enfumoir ...


Où est Charlotte, la Reine?

No vacancy!
Il faut agrandir. La famille a pris de l'expansion


Ajout de deux hausses.
La reine demeure dans la première hausse et
le miel sera fabriqué en grande partie dans les 2 hausses supérieures.





dimanche 19 juin 2016

Dimanche, 27C, elles ont chaud.... mais demeurent actives même la nuit tombée


La présence d'un grand nombre d'abeilles sur le seuil de l'entrée est un signe d'un essaimage prochain

vendredi 10 juin 2016

mercredi 8 juin 2016